Théâtre de la Gaîté Montparnasse

26, rue de la Gaîté
75014 Paris

Théâtre de la Gaîté Montparnasse
L'histoire de la salle de la Gaîté-Montparnasse début en 1867 en tant que Café-Concert dans l'effervescence de la très populaire rue de la Gaîté. Dès 1868, on se précipite pour y boire et y danser au son des rengaines à succès. Haut lieu des revues début de siècle, la « Gaîté » porte alors idéalement son nom et lance de jeunes artistes parmi lesquels on peut citer Maurice Chevalier ou Georgius.

Après quelques années compliquées en raison de déclin du style du café-concert, la Gaîté-Montparnasse renaît véritablement en 1945, devenant une salle vouée au théâtre d'avant-garde se permettant pendant quelques années toutes les audaces créatrices. Juliette Gréco y fera notamment ses débuts à 19 ans, et s'y succèdent de nombreuses pièces avant-gardistes qui feront la renommée du théâtre.

Rénové en 1958 par Michel Fagadau qui restera directeur de la Gaîté pendant 35 ans, le théâtre renoue avec le succès grâce notamment à des pièces comme « Douze hommes en colère » en 1958 et « Bon week-end M. Benett » avec Denise Grey en 1959.

Une longue liste de pièces à succès se succèderont alors, alternant comédie et variétés, et la Gaîté devient alors le rendez-vous de nombreux comédiens parmi lesquels Claude Rich, Bernard Fresson, Michel Galabru ou encore Jean Rochefort, Jean-Pierre Marielle, Anémone…

Menacé de démolition en 1988 par les propriétaires des murs, la Gaîté-Montparnasse survit grâce à la mobilisation du monde du spectacle. Depuis, le théâtre persiste dans ce savant équilibre entre comédie et innovation, et propose une programmation toujours riche que vous pouvez retrouver sur notre site.
Simple Map
Ventes associées